DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le pétrolier britannique BP a de nouveau des problèmes en Russie

Vous lisez:

Le pétrolier britannique BP a de nouveau des problèmes en Russie

Taille du texte Aa Aa

Les locaux du géant pétrolier britannique BP à Moscou ont été perquisitionnés mercredi dans le cadre d’une affaire liée à son alliance avortée avec le russe Rosneft après un recours déposé par un actionnaire russe minoritaire de TNK-BP, la coentreprise de BP en Russie. BP qui estime que cette persquisition n’a aucune justification légale, affirme qu’il s’agit d’une tentative de pression contre ses activités en Russie.

“En ce moment les huissiers travaillent dans les bureaux de BP, affirme pour sa part l’avocat des actionnaires minoritaires de TNK-BP. Ils vérifient les documents qui s’y trouvent pour savoir si certains d’entre eux concernent le partenariat stratégique entre BP et le groupe Rosneft”.

Cette perquisition intervient au lendemain de la signature d’une nouvelle alliance entre Rosneft et la compagnie pétrolière américaine ExxonMobil.

Le recours qui a motivé la perqusition chez BP à Moscou émane d’un actionnaire de la co-entreprise TNK-BP qui réclame des compensations au groupe britannique après son projet avorté avec Rosneft.

Cette péripétie vient encore compliquer l’histoire mouvementée de la compagnie britannique en Russie.