DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ken George, secouriste

Vous lisez:

Ken George, secouriste

Taille du texte Aa Aa

Ken George était secouriste à Ground Zero. Ancien employé du Département des Transports, il a parlé à Valérie Zabriskie, journaliste à Euronews, des sept cents heures qu’il a passé sur ce qui était connu sous le nom de « La Pile », la montagne de gravats amoncelés là où les Tours s’élevaient. Il décrit les horreurs de ce qu’il appelle « Les Portes de l’Enfer », où il devait récupérer des restes humains démembrés dans des millions de tonnes de débris.

Ken George évoque aussi les effets secondaires causés par le temps passé à Ground Zero. Souffrant de bronchites et d’une forme grave d’asthme, les docteurs ont dit à Ken George, 47 ans, qu’il avait les poumons d’un fumeur de 85 ans. Qui plus est, le traitement qu’il a reçu a provoqué des problèmes cardiaques, il a fait un infarctus en 2005. Une partie de son traitement est financée par le gouvernement mais l’argent pour payer ses médicaments pour le cœur sort de sa poche et Ken George reproche au gouvernement de en pas en faire plus pour aider les secouristes du 11 septembre et leurs familles.

Vidéo en anglais

Témoignage de Suzanne Niederer, mère d’un soldat tué en Irak