DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Libye: un calendrier pour la démocratie


Libye

Libye: un calendrier pour la démocratie

Faire taire les armes pendant l’ultimatum, avancer un calendrier pour l’instauration d’une démocratie et faire revenir les compagnies pétrolières étrangères pour relancer la production de l’or noir. En Libye, le Conseil national de transition, le CNT, est sur tous les fronts.

Les combattants anti-kadhafi ont les yeux et les armes pointés vers les derniers bastions de l’ex-homme fort de Tripoli, notamment Syrte. Et ce, dans l’attente de l’expiration fixé par le CNT aux forces kadhafistes. Ultimatum repoussé au 10 septembre.

Dans la capitale, tombée aux mains des révolutionnaires la semaine dernière, la population commence à savourer le retour à une vie normale, malgré une pénurie d’essence, d’eau et d‘électricité.

Pour faire redémarrer l‘économie libyenne, l’Union européenne a mis ce vendredi un terme aux sanctions qui pesaient sur les compagnies pétrolières, les banques et notamment les ports.

Cinq groupes pétroliers ont délégué des représentants en Libye, dont l’italien Eni, a annoncé le CNT.

Le Conseil national de transition a également indiqué qu’une assemblée constituante serait élue d’ici 8 mois et que des élections présidentielles et législatives seraient organisées d’ici 20 mois.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Libye: "Kadhafi en route vers le sud"