DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pétrole: l'Italie veut garder sa place dans la production libyenne

Vous lisez:

Pétrole: l'Italie veut garder sa place dans la production libyenne

Taille du texte Aa Aa

Les déclarations sur la production de pétrole libyenne se multiplient.

Le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, a affirmé ce samedi que son pays “maintiendra sa première place” dans la production d’hydrocarbures en Libye. “Nous l’avions et nous l’aurons”.

Auparavant, le Conseil national de transition, organe de la rebellion, a annoncé ce samedi vouloir relancer deux sites vers la mi-septembre. La Libye, quatrième producteur du continent, s’emploie à retrouver sa capacité de production d’environ 1,7 million de barils par jour qui prévalait avant le début du conflit en février.

Vendredi, un représentant du Conseil national de transition a indiqué que 5 compagnies pétrolières, dont l’Italien Eni, avaient délégué des représentants en Libye pour tenter de relancer la production. La veille, le CNT avait démenti avoir attribué à la France 35% du pétrole brut libyen en échange de son soutien total et permanent.

Avec AFP et Reuters