DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pas d'accord entre Moscou et Kiev sur le prix du gaz

Vous lisez:

Pas d'accord entre Moscou et Kiev sur le prix du gaz

Taille du texte Aa Aa

Le prix du gaz une nouvelle fois au coeur d’un conflit entre la Russie et l’Ukraine. Moscou se dit prêt à une baisse si Kiev remplit deux conditions: adhérer à l’Union douanière et fusionner son entreprise énergétique Naftogaz avec le russe Gazprom. Une proposition aux allures de chantage rejetée par Kiev et démentie par Moscou.

L’Ukraine pose elle aussi ses conditions: faute d’accord à l’amiable d’ici mi-octobre, le pays menace de contester en justice les contrats gaziers.

La Russie se dit prête elle aussi à saisir la justice pour défendre les accords signés de 2009 par Ioulia Timochenko. L’ancienne Premier ministre ukrainienne est aujourd’hui en prison pour abus de pouvoir. Elle est accusée d’avoir outrepassé ses pouvoirs en autorisant, en 2009, sans l’approbation du gouvernement, la signa­ture de contrats sur l’importation de gaz russe à un prix jugé astronomique. Une perte de revenus évaluée à plus de 130 millions d’euros.