DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Avec son gazoduc Nord Stream, la Russie met l'Ukraine "hors circuit"

Vous lisez:

Avec son gazoduc Nord Stream, la Russie met l'Ukraine "hors circuit"

Taille du texte Aa Aa

La Russie fait “coup double” en lançant son projet de gazoduc Nord Stream. Elle s’ouvre un accès direct à l’Europe occidentale, et elle évite par la même occasion les problèmes récurrents avec sa voisine, l’Ukraine. Le Premier ministre russe Vladimir Poutine n’a d’ailleurs pas caché sa joie lors de l’inauguration ce mardi, en tombant dans les bras de Gerhard Schröder, l’ex-chancelier allemand qui préside désormais le consortium Nord Stream.

Le gazoduc a été mis en pression ce mardi, mais ses vannes ne seront ouvertes qu’en octobre. Fin 2012, il devrait acheminer jusqu’en Allemagne 55 milliards de mètres cubes de gaz par an. Le principal pays de transit du gaz russe, l’Ukraine, sera alors “hors circuit”. Tout comme avec l’autre projet russe South Stream, qui doit passer par la mer Noire. Face au pouvoir ukrainien qui conteste le prix excessif du gaz russe, Gazprom se sent d’autant plus fort. “Le prix du gaz pour l’Ukraine est plus bas que pour la Pologne, la Hongrie, la Turquie ou la Roumanie, a indiqué le patron de Gazprom Alexeï Miller. Nous avons l’impression que nos partenaires ukrainiens ont pris place dans un train qui s’appelle “Gaz russe bon marché” et qu’ils ne savent pas à quel arrêt descendre. Mais on peut aller trop loin comme cela, et même arriver dans une impasse”.

La guerre du gaz n’est certainement pas terminée entre la Russie et l’Ukraine. Mais le blocage de l’approvisionnement des pays européens, qu’on a vu ces dernières années, devrait cesser.