DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le constructeur Saab demande la protection de la loi contre les faillites

Vous lisez:

Le constructeur Saab demande la protection de la loi contre les faillites

Taille du texte Aa Aa

Miné par les dettes, le constructeur automobile suédois Saab a déposé le bilan et demandé la protection de la loi contre les faillites : c’est ce qu’annonce mercredi son propriétaire néerlandais

Swedish Automobile. Faute de cash et avec des ventes en sommeil, Saab qui emploie 3.700 personnes, ne paye plus ses fournisseurs qui ont cessé leurs livraisons depuis le mois d’avril.

““Les quatre derniers mois que nous avons vécus ont été très mouvementés, a expliqué Victor Muller le Pdg de Swedish Automobile et de Saab. Quatre mois au cours desquels on a réussi à récupérer 125 millions d’euros de capital et de fonds propres pour notre entreprise, mais bien sûr ça n ‘a pas été suffisant”.

Aujourd’hui la production des modèles Saab est arrêtée. Elle se montait à plus de 125.000 véhicules en 2007; une production tombée à 32.000 en 2010 quand le néerlandais Swedish Automobile qui s’appelait Spyker à l‘époque, a racheté la marque suédoise à l’américain General Motors.

L’idée du propriétaire de Saab, en se mettant sous la protection de la loi contre les faillites c’est de se mette à l’abri de ses créanciers pour réorganiser la plupart de ses activités et trouver des financements.

On notera simplement que les difficultés

financières de Saab durent depuis des mois au cours desquels la direction a cherché sans grand succès des fonds auprès de nombreux investisseurs.