DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mobilisations contre les plans d'austérité en Espagne et en Italie

Vous lisez:

Mobilisations contre les plans d'austérité en Espagne et en Italie

Taille du texte Aa Aa

Non à la réforme de la constitution, non à la règle d’or, “ma constitution, je la vote moi”, clamaient mardi soir à Madrid des milliers de manifestants, 25 000 selon les syndicats.

La règle d’or, l’une des mesure préconisées cet été par Angela Merkel et Nicolas Sarkozy lors du sommet sur la crise dans la zone euro, vise à limiter les dépenses publiques.

L’Espagne s’apprête à l’inscrire dans sa constitution. Les députés l’ont déjà approuvée et le sénat devrait suivre ce mercredi.

Mais plusieurs petits partis demandent un référendum sur la question.

Ce refus des mesures d’austérité trouve un écho en Italie, où des rassemblements se sont organisés dans une centaine de villes mardi. A Milan, les banques ne sont pas les seules cibles des manifestants. Ils contestent plus généralement le plan de rigueur de plus de 45 milliards d’euros qui frappe, selon eux, trop durement les travailleurs du secteur public

Tandis que la péninsule est touchée par une grève nationale, le gouvernement italien annonce des changements de dernière minute : relèvement de la TVA d’un point à 21%, amendement constitutionnel visant à inscrire la règle d’or.

Le sénat doit se prononcer d’ici à mercredi soir sur le plan d’austérité.