DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce: grève contre la rigueur, et appel des créanciers à l'austérité

Vous lisez:

Grèce: grève contre la rigueur, et appel des créanciers à l'austérité

Taille du texte Aa Aa

“La rigueur, planche de salut de la Grèce”, martèlent les créanciers d’Athènes tandis que la colère gronde dans les rues de la capitale. Des médecins ont débuté une grève de 48h ce jeudi pour dénoncer les mesures d’austérité réclamées à corps et à cris par la troïka, comme l’appellent les Grecs, à savoir l’Union européenne, le Fonds monétaire international et la Banque centrale européenne. 
 
“Le ministre de la Santé est un serviteur obéissant de la troïka et du programme d’austérité, dénonce un médecin gréviste. Et si ces mesures sont appliquées les gens vont également souffrir, pas seulement les médecins”.
 
Alors que Berlin a répété qu’Athènes devait remplir les conditions demandées pour obtenir de l’aide, le ministre grec du Développement régional constate les dégâts causés par la crise.
“Chaque jour, je vois des entreprises saines mourir. En tant que politicien, je me sens comme un perdant parce que la liquidité est le principal problème de l‘économie grecque. Les banques font face à des problèmes terribles. C’est le problème numéro un de l‘économie grecque”.
 
Après plus de trois semaines de grève en juillet, les taxis aussi exprimaient à nouveau leur colère ce jeudi en protestant contre la libéralisation de leur secteur. Selon la Fédération des taxis, le projet du gouvernement va servir les intérêts de grands entrepreneurs et constituer “la pierre tombale” de 70 000 familles.
 
 
Avec AFP et Reuters