DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'héritage de Sir Edmund Hillary pour motiver les All-Blacks

Vous lisez:

L'héritage de Sir Edmund Hillary pour motiver les All-Blacks

Taille du texte Aa Aa

La Nouvelle-Zélande est certes une importante patrie du rugby mais elle compte aussi parmi ses gloires nationales Sir Edmund Hillary.

Il est l’un des premiers homme avec son sherpa Tensing Norgay à avoir gravi l’Everest le 29 mai 1953.

Cinq ans plus tôt, il avait réussi l’ascension du plus haut sommet néo-zélandais, le Mont Cook. Sir Edmund Hillary est passé par le sud, ce que personne auparavant n’avait tenté.

En août dernier, les autorités ont décidé de donner le nom de l’alpiniste à cette fameuse voie.

Son fils Peter Hillary, qui est également un aventurier, raconte : “C’est une ascension très difficile, c’est certainement l’ascension la plus technique que mon père ait effectué dans sa vie de montagnard. Donc je pense que c’est un superbe hommage. L’esprit d‘équipe a permis à mon père de réussir cette ascension et c’est une ascension vraiment chouette. Et venir maintenant au Mont Cook, on lève les yeux et on peut donc voir la crête Hillary. C’est bien pour notre famille, mais surtout il serait très fier.”

Sir Edmund Hillary a tellement marqué les esprits dans son pays, qu’il a été le premier Néo-Zélandais à apparaître sur un billet de banque.

Pourtant la vie ne l’a pas épargné, comme l’explique son fils : “Quand ma mère et ma soeur ont péri dans un accident d’avion au Népal, c’est ici sur cette plage que nous sommes venu pour trouver du réconfort. Papa faisait très souvent cette promenade, il allait jusqu‘à la pointe sud de la plage et il revenait… cela lui permettait de penser à elles, et d’essayer de surmonter le chagrin de leur disparition tragique”.

Une exposition et une vente des photos d’Alfred Gregory qui retrace les exploits du plus grand héros néo zélandais est en cours à Auckland.

Sir Edmund Hillary s’est éteint à l‘âge de 88 ans en janvier 2008.

Pour tout les kiwis il restera comme celui qui a montré au monde de quoi était capable la Nouvelle-Zélande.

Les All-Blacks ont bien l’intention de capitaliser cet héritage à l’occasion de leur Coupe du monde de rugby.