DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La peine minimale pour John Galliano

Vous lisez:

La peine minimale pour John Galliano

Taille du texte Aa Aa

L’ex couturier de Dior a été condamné à 6000 euros d’amende avec sursis pour des injures racistes et antisémites qu’il avait proférées à l’encontre de trois personnes à Paris. Plus que le jugement, l’avocat des plaignants, Yves Bedouk, retient surtout la déchéance de l’homme : “Le retentissement mondial, c’est ça la vraie peine et le fait qu’une icône ait été déboulonnée. Et ce n’est pas de notre faute, c’est de son fait à lui. N’oubliez pas quand même qu’il a perdu son statut et son emploi”.

Fuyant les médias, John Galliano ne s’est pas rendu au tribunal pour la lecture du jugement duquel il ne devrait pas faire appel.

John Galliano dans un bar à Paris insultant des clients et proclamant son amour pour Hitler… Cette vidéo postée sur internet avait fait le tour du monde. Pour la Maison Dior, c’en est trop : en mars dernier, le fantasque couturier est licencié après 15 ans de collaboration fructueuse.

John Galliano a depuis présenté ses excuses et suivi deux cures de désintoxication. Mais il est toujours sans activité.