DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une seconde mosquée vandalisée en Cisjordanie

Vous lisez:

Une seconde mosquée vandalisée en Cisjordanie

Taille du texte Aa Aa

Ces attaques lancées par des inconnus ont été attribuées par les habitants du village de Yatma, au sud de Naplouse, à des colons juifs extrémistes.

La mosquée a été taguée avec des graffitis en hébreu affirmant “le prix à payer” qui consiste à attaquer des cibles palestiniennes chaque fois que les autorités israéliennes prennent des mesures contre la colonisation sauvage.

Deux voitures appartenant à des palestiniens ont également été incendiées et des dizaines d’oliviers ont été déracinés dans les villages alentours dans la nuit de mercredi à jeudi.

Des attaques condamnées par les autorités palestiniennes et par le vice-ministre israélien des Affaires étrangères. “l’Etat d’Israël est un état de droit, attaché au respect de la loi et de son égalité pour tous quelqu’il soit : juif ou arabe. Tout sera mis en oeuvre pour traduire les coupables en justice”.

Les graffitis font référence à “Migron”, une colonie sauvage où des policiers et soldats israéliens ont détruit trois habitations dans la nuit de dimanche à lundi. Deux jours plus tard, des véhicules de l’armée israélienne ont été vandalisés, pneus crevés et graffitis tagués.