DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dix ans après le 11 Septembre, quelle est la mémoire collective des New Yorkais ?

Vous lisez:

Dix ans après le 11 Septembre, quelle est la mémoire collective des New Yorkais ?

Taille du texte Aa Aa

2.753 chaises ont été installées sur une pelouse de Manhattan, mais pas pour un grand concert en plein air. Au contraire, ces chaises resteront vides, et Bryant Park silencieux, pendant tout le week-end. Cette mise en scène permet, selon son auteur, de recueillir la mémoire collective, dix ans après les attentats du 11 Septembre. “J‘étais ici, témoigne un jeune New Yorkais, et juste après, je suis allé combattre en Irak. Je me rappelle combien j’avais le coeur brisé pour ma ville, pour ses habitants”.

Ce sont des femmes habillées en noir, représentant en quelque sorte des veuves, qui collectent les messages des New Yorkais grâce à de vieilles machines à écrire. “J‘étais infirmière à cette période, dit une femme, et j’ai fait partie d’une équipe de secours. Nous ressentions une énorme tristesse, et une infinie compassion”. “Une femme m’a expliqué, raconte une figurante qui recueille les messages, qu’elle aurait voulu que l’Amérique se serve de cette triste expérience pour devenir pacifiste plutôt que va-t-en guerre”. Mais depuis, d’autres Américains ont payé de leur vie la lutte contre le terrorisme. Cétait des soldats envoyés en Irak et en Afghanistan.