DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le haka, symbole de tout un peuple

Vous lisez:

Le haka, symbole de tout un peuple

Taille du texte Aa Aa

C’est le plus connu des haka, celui que les All Blacks chantent à leurs adversaires, celui que 600 guerriers maoris ont dansé pour le coup d’envoi de la coupe du monde de rugby sur le port d’Auckland.

Ce chant guerrier tire son origine de la mythologie maorie comme l’explique Chappy Harrison, représentant de la tribu Ngati Kahu : «Le haka, à l’origine, c’est l’histoire d’un homme en fuite qui est pourchassé par son rival. Il chante alors : Ka mate, ka mate, Ka ora qui signifie vais-je vivre, vais-je vivre, vais je mourir. Il est poursuivi, il a très peur. Il se demande s’il va être attrapé. Voilà l’origine du haka ».

Avant le jour J, des centaines de guerriers maoris issus de tout le pays se son réunis pour répéter et accorder leurs pas et leurs voix. Car il y a autant de hakas que de tribus maoris en Nouvelle-Zélande. Parmi les figures imposées, le célèbre et redoutable tirage de langue. «C’est de la provocation, de l’impertinence », explique Chappy Harrison. « Mais c’est aussi une manière de paraître féroce ».

Notre correspondante en Nouvelle-Zélande Cécile Skovron-Mathy : «C’est donc galvanisés par la tradition et l‘énergie maorie de tout un pays que les All Blacks débutent cette coupe du monde. Le haka fait leur force, reste à savoir si cela sera suffisant pour remporter un deuxième titre de champion du monde ».

Les All blacks pourront chanter leur haka au XV de France le 24 septembre.