DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un G7 pour la consolidation budgétaire après l'effondrement des Bourses

Vous lisez:

Un G7 pour la consolidation budgétaire après l'effondrement des Bourses

Taille du texte Aa Aa

Trouver un point d‘équilibre entre la réduction des déficits et le soutien à la croissance, c’est ce que seraient parvenus à faire les pays riches du G7.

Réunis à Marseille, dans le sud de la France, les grands argentiers du G7 visent la consolidation budgétaire. Une déclaration de bonnes intentions dans un contexte économique fragile.

Pour le ministre français des Finances, François Baroin, “îl y a de signes clairs de ralentissement de la croissance mondiale et nous sommes décidés à apporter une réponse internationale forte et coordonnée pour relever ces défis. Les banques centrales sont prêtes à fournir des liquidités aux banques autant que de besoin. Nous prendrons toutes les actions nécessaires pour assurer la résilience des systèmes bancaires et des marchés financiers”.

Des déclarations qui tombent à un moment critique pour la Banque centrale européenne. Elle vient de perdre un membre éminent de son directoire. L’Allemand Jürgen Stark a démissionné en raison de son désaccord avec la politique de rachat d’obligations d’Etat, mis en place par la BCE pour lutter contre la crise de la dette dans la zone euro.

L’inquiétude suscitée par la double crise, ajoutée à cette démission qui illustre l’impuissance et l’incohérence des politiques, ont fait dégringoler les places boursières hier.