DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kagamé et Sarkozy scellent la réconciliation 17 ans après le génocide rwandais

Vous lisez:

Kagamé et Sarkozy scellent la réconciliation 17 ans après le génocide rwandais

Taille du texte Aa Aa

Une poignée de main aussi symbolique que controversée. Le président français Nicolas Sarkozy a reçu Paul Kagamé son homologue rwandais au deuxième jour de sa visite à Paris. Une rencontre censée sceller la réconciliation après des années de rupture diplomatique liée aux divergences sur le génocide rwandais.

“En venant ici nous regardons vers l’avenir plutôt que vers le passé”, a déclaré Paul Kagamé.

L’opposition rwandaise n’a pas manqué de faire entendre sa voix dénonçant les violations des droits de l’homme du régime Kagamé.

“Paul Kagamé est un criminel de guerre, il a tué tout le monde. Nous sommes surpris de le voir à Paris, berceau des droits de l’Homme. Nous sommes venus manifester notre colère contre les autorités françaises”, explique ce manifestant.

La visite officielle du président rwandais est la première depuis le génocide de 1994. Elle répond à la venue de Nicolas Sarkozy à Kigali en février 2010. Le Rwanda a longtemps accusé des militaires français d‘être impliqués dans les massacre qui ont fait plus de 800 000 morts.