DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ground Zero n'est plus, le Memorial est né

Vous lisez:

Ground Zero n'est plus, le Memorial est né

Taille du texte Aa Aa

Ne l’appelez plus Ground Zero. C’est en somme l’appel que le maire de New York, Michael Bloomberg, a lancé lors de l’ouverture du Memorial du 11 septembre. Un lieu de recueillement qui a ouvert ses portes hier, au lendemain des cérémonies commémorant le dixième anniversaire des attentats.

Joe Daniels, président du National September 11 Memorial, était présent. Fier du travail accompli, il rappelle qu‘à “compter d’aujourd’hui nous pourrons voir ce que cet endroit est sensé faire, c’est à dire réunir les gens”.

En lieu et place des deux tours, deux fontaines encadrées par près de 3000 noms de victimes dont John, le frère d’Anthehoula Katsimatides qui travaillait au 104e étage. “J’ai enfin un endroit où je peux me souvenir de lui, explique-t-elle (…) C’est bien de venir ici, dans un lieu plein de vie”.

En 2003 la municipalité a reçu plus de 5 200 projets. C’est celui de l’architecte Michael Arad qui aura été retenu.