DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Commission européenne étudie l'option des euro-obligations‎

Vous lisez:

La Commission européenne étudie l'option des euro-obligations‎

Taille du texte Aa Aa

Comment régler, durablement, la crise de la dette ?

Selon le président de la Commission européenne, le moyen, c’est de créer des euro-obligations, ce mécanisme de mutualisation des dettes entre pays de la zone euro.

La commission présentera prochainement une étude en ce sens : “C’est une bataille pour l’avenir politique et économique de l’Europe. Une bataille pour ce que l’Europe représente dans le monde, pour l’intégration européenne en tant que telle.”

Mais l’Allemagne ne veut pas entendre parler d’euro-obligations, son ministre de l’Economie y voit le risque d’encourager le laxisme des pays qui affichent de lourds déficits :

“Monsieur Barroso ne parle pas pour le gouvernement allemand. Je tiens à souligner que nous venons d’avoir un verdict de la Cour suprême allemande qui a clairement précisé que la responsabilité illimitée de l’Allemagne n’est pas possible sans l’approbation du parlement allemand. À mon avis, cela retire la possibilité d’euro-obligations pour l’Allemagne.”

Et pour résoudre la crise, certains ont des idées radicales et celle du commissaire européen à l‘énergie a fait scandale : il veut mettre en berne les drapeaux des mauvais élèves de la zone euro.