DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les civils fuient Bani Walid, l'un des derniers bastions kadhafistes

Vous lisez:

Les civils fuient Bani Walid, l'un des derniers bastions kadhafistes

Taille du texte Aa Aa

Sur ces images tournées il y a deux jours et qui nous sont parvenues ce matin, des échanges de coups de feu et des combats de rues intenses ont eu lieu dans la ville.

Parallèlement, l’Otan poursuit le bombardement des positions d’artillerie des forces pro-Kadhafi.

Avec Bani Walid et Sebha, Syrte la cité natale du dictateur est la dernière poche de résistance des partisans de l’ancien régime.

A Tripoli, la capitale reprend lentement un court normal. Les barrages mis en place par les forces du CNT sont peu à peu levé. Il s’agit aussi de rassembler toutes les armes et de démanteler les milices pour les intégrer aux nouvelles forces de l’ordre.

“Nous contrôlons tous les véhicules à cause des armes. Ceux que nous prenons avec des armes sont déférés devant le conseil”, explique cet homme chargé de la sécurité.

Les nouvelles autorités tentent de rétablir la sécurité au plus vite et selon elles la menace d’une attaque de la capitale par les forces pro-Kadhafi plane toujours.