DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rétromachine : la chute de Lehman Brothers

Vous lisez:

Rétromachine : la chute de Lehman Brothers

Taille du texte Aa Aa

Le 15 septembre 2008, la banque américaine d’investissement Lehman Brothers se déclare en faillite. Quelques jours plus tôt, la société fondée en 1850 a admis avoir perdu plusieurs milliards de dollars, plombée par la crise des subprimes, ces crédits immobiliers à risque. Pour tenter d’enrayer une chute inéluctable, la société met en vente plus de 6 milliards de dollars d’actifs. La réponse des marchés ne se fait pas attendre. La capitalisation boursière de Lehman Brothers s‘écroule de plus de 70%. Pour sauver la banque, la seule issue est de se trouver un repreneur. Un repreneur qui ne viendra pas. De plus, et contrairement à d’autres sociétés financières telle que Bear Stearns, Freddie Mac et Fannie Mae, l‘État américain a refusé d’aider l’entreprise en difficulté. Jusqu’au dernier moment, Richard Fuld à la tête de la banque, a espéré cette aide fondée sur la doctrine du “too big to fail” (trop gros pour s’effondrer). Dans sa chute, Lehman Brothers a entrainé la bourse américaine puis toutes les places financières du monde. C’est encore à ce jour une des plus grosse faillite de l’histoire.

D’autres 15 septembre : la première ligne de chemin de fer transportant des passagers est ouverte entre Liverpool et Manchester, en Angleterre (1830) ; Konrad Adenauer devient le premier chancelier de la RFA (1949) ; Ahmed Ben Bella devient le premier président de la République algérienne (1963).

Né(e)s un 15 septembre : l’inventeur et industriel italo-français Ettore Bugatti (1881) ; la romancière britannique Agatha Christie (1890) ; le metteur en scène français Jean Renoir (1894) ; le réalisateur américain Oliver Stone (1946) ; l’acteur et réalisateur américain Tommy Lee Jones (1946).