DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Villepin finalement blanchi dans l'affaire Clearstream

Vous lisez:

Villepin finalement blanchi dans l'affaire Clearstream

Taille du texte Aa Aa

La Cour d’appel de Paris a confirmé ce matin la relaxe de l’ancien Premier ministre français.

Dominique de Villepin était accusé d’avoir été soit

l’instigateur, soit le complice passif d’une manipulation menée avec de fausses listes de comptes bancaires de la société financière luxembourgeoise Clearstream. Sur ces listes apparaissait le nom de Nicolas Sarkozy, son grand rival.

Dominique de Villepin, ce matin à la sortie de l’audience :

“Cette affaire a été initiée en 2005-2006 à la veille de l‘élection présidentielle de 2007. Comme j’aimerais que cela puisse servir de leçon pour la présidentielle de 2012 ! En ce qui me concerne, je sors renforcé de cette épreuve.”

Mais une seconde affaire guette Dominique de Villepin… L’avocat franco-libanais Robert Bourgi l’accuse en effet, aux côtés de Jacques Chirac et de Jean-Marie Le Pen, d’avoir reçu des fonds occultes de chefs d’Etat africains.