DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une femme, de gauche, pour la première fois au pouvoir au Danemark

Vous lisez:

Une femme, de gauche, pour la première fois au pouvoir au Danemark

Taille du texte Aa Aa

Grand changement au Danemark : la gauche arrive au pouvoir avec, à sa tête, une femme.

La social-démocrate Helle Thorning-Schmidt va devenir la première femme à gouverner le Danemark. Le bloc rouge, qu’elle préside, composé de son parti, de l’extrême gauche et des libéraux centristes, dirigées aussi par des femmes, a obtenu hier 92 des 179 sièges du parlement danois.

“Elle a eu la chance d’avoir été soutenue par les deux autres, pense cette électrice. Sinon, elle n’aurait pas gagné cette fois non plus. La troisième fois aura été la bonne, alors voyons combien de temps cela va durer.”

“Je pense que la flamme de notre société va être rallumée, et nous en avions besoin,” déclare un homme.

“Ca va. C’est plus ou moins la même chose, estime un autre. Il n’y a pas vraiment de réelle différence en termes de politique économique.”

Pour la première fois depuis dix ans, la droite passe dans l’opposition. Le Premier ministre sortant, Lars Loekke Rsmussen, a reconnu sa défaîte et a remis ce matin sa démission à la reine du Danemark.

A charge à présent pour Helle Thorning Schmidt de former un gouvernement de coalition pour ne pas décevoir les grands espoirs, en termes de politique économique notamment, qui ont été placés en elle.