DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La gauche reconduite à Berlin, un nouvel échec pour la coalition d'Angela Merkel

Vous lisez:

La gauche reconduite à Berlin, un nouvel échec pour la coalition d'Angela Merkel

Taille du texte Aa Aa

Les sociaux-démocrates sont arrivés en tête des élections régionales dans la capitale allemande.

Crédités de 28,5% des voix par les sondages réalisés à la sortie des bureaux de vote, ils auront pour tâche de former le gouvernement de coalition de cette “ville-Etat” de 3,4 millions d’habitants.

Le maire emblématique de Berlin, Klaus Wowereit, est bien placé pour un troisième mandat de cinq ans.

Depuis le début de l’année, sur sept scrutins régionaux, les démocrates-chrétiens de la chancelière Angela Merkel en ont donc perdu 6.

Ici à Berlin, la CDU et son candidat Frank Henkel sont crédités de 23,4% des voix. C’est toutefois deux points de plus qu’en 2006.

Le grand perdant, c’est le partenaire de la CDU au niveau fédéral, les libéraux du FDP n’ont même pas franchi la barre des 5% et ne seront donc plus représentés.

Les Verts et Renate Künast avec leur 18,5% pourraient s’avérer être les nouveaux alliés des sociaux-démocrates à Berlin.

Die Linke, le parti de gauche, ayant fait moins bien qu’en 2006.

Et puis, la surprise de ce scrutin est venue du parti des Pirates, un jeune mouvement qui prône la démocratie directe sur internet. Ils auraient conquis presque 9% des suffrages. Pour la première fois, ils ont la garantie d’entrer dans un parlement régional en Allemagne.