DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël de plus en plus isolé ?

Vous lisez:

Israël de plus en plus isolé ?

Taille du texte Aa Aa

Face à l’initiative de Mahmoud Abbas de demander à l’ONU la reconnaissance de l’Etat palestinien, la marge de manoeuvre d’Israël est très limitée. L’Etat hébreu se trouve en effet sans solution évidente, dans un Proche-Orient en plein bouleversement.

Après des hésitations, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu a finalement annoncé qu’il se rendrait à New York. “Je sais que l’Assemblée générale de l’ONU n’est pas l’endroit où Israël peut se faire le mieux entendre, affirme-t-il. Je sais bien que là-bas, il y a toujours une majorité de pays prompts à condamner Israël, et cela va au-delà de la question de la reconnaissance. Cela dit, j’ai quand même décidé de me rendre sur place”.

Sur les 193 Etats membres de l’ONU, au moins 120 se disent prêts à soutenir l’initiative des autorités palestiniennes.

Par ailleurs, un sondage récent montre que la reconnaissance de l’État palestinien emporte l’adhésion de l’opinion publique mondiale. Même si ce sondage fait apparaître des disparités au sein des États, de manière globale, près de 50% des personnes interrogées à travers le monde se disent favorables à cette reconnaissance, contre 21% qui y sont opposés.

Mais c’est surtout le contexte régional qui semble jouer contre Israël. Les révolutions arabes ont en effet brouillé les cartes, notamment dans les relations entre l’État hébreu et l’Egypte, longtemps considéré comme le principal allié. Ces relations se sont nettement détériorées suite à la mort de cinq garde-frontières égyptiens dans le Sinai lors d’une opération de Tsahal. En représailles, le 9 septembre, des manifestants ont pris d’assaut l’ambassade israélienne dans la capitale égyptienne, obligeant l’ambassadeur à quitter le pays.

Autre pays longtemps allié d’Israël : la Turquie. Et là aussi, les relations se sont passablement tendues.

En cause, notamment, l’affaire de la flottille pour Gaza en 2010, lorsque l’armée israélienne a pris d’assaut le Mavi Marmara, un des navires de cette flottille. Neuf activistes turcs pro-palestiniens avaient été tués lors de cette opération. Depuis, les relations diplomatiques entre les deux pays n’ont cessé de se dégrader.

Enfin, dernier allié d’Israël dans la région : la Jordanie. Mais là également, de récentes manifestations anti-israéliennes semblent confirmer que l’État hébreu est de plus en plus isolé.