DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gaz, nouvelle pomme de discorde entre Chypre et la Turquie

Vous lisez:

Le gaz, nouvelle pomme de discorde entre Chypre et la Turquie

Taille du texte Aa Aa

Malgré l’opposition de la Turquie, Chypre a commencé des opérations d’exploration de gaz en Méditerranée. C’est du moins ce qu’affirme le directeur des services chypriotes grecs de l‘énergie.

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan prépare, lui, sa riposte. Il menace d’entamer à son tour ses “propres recherches, très prochainement, et sous escorte militaire”.

Le gouvernement chypriote-grec n’a pas encore fait d’annonce officielle, même s’il a signé un accord de recherche avec Israël, actuellement en délicatesse avec Ankara. Le porte-parole du gouvernement chypriote-grec affirme qu’il “agira avec responsabilité et qu’il fera des annonces sur les forages quand il le jugera nécessaire”.

Ankara ne veut pas que les ressources de l‘île soient exploitées tant qu’elle n’est pas réunifiée. Une position réaffirmée par le ministre turc de l’Energie.

“La zone économique exclusive n’a pas encore été déterminée. Qu’il s’agisse du gouvernement chypriote grec ou d’Israël, aucun Etat n’a le droit d’agir de manière unilatérale et indépendante. C’est une provocation”.

Chypre est divisée depuis 1974 entre un secteur grec, reconnu internationalement et faisant partie des Vingt-Sept, et un secteur turc reconnu uniquement par Ankara.

Cette division non réglée est également l’un des obstacles à l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne.