DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Serbes et KFOR se regardent en chiens de faïence au nord du Kosovo

Vous lisez:

Serbes et KFOR se regardent en chiens de faïence au nord du Kosovo

Taille du texte Aa Aa

Poursuivant des manoeuvres engagées la semaine dernière, les troupes de la KFOR se sont déployées et ont installé de nouveaux checkpoints sur des routes menant à la frontière avec la Serbie.

Les Serbes de la région ont de leur côté installé plusieurs barricades et dans la ville de Zupce, le maire – serbe – est venu demander aux militaires européens de partir.

“La KFOR est arrivée sur ces routes et a commencé à contrôler le trafic, explique l‘élu. Nous nous sommes rassemblés, comme les gens le font ici depuis plusieurs jours, devant les barricades. Nous sommes ici pour empêcher la KFOR de se déployer. Ils n’ont pas le droit de faire ça. Ils veulent installer par la force une frontière là où il n’y en a pas”.

La Serbie n’en démord pas, il n’y a pas de Kosovo inédpendant et toute frontière serbo-kosovare est imaginaire.

Le ministre serbe des Afffaires étrangères :

“La Serbie ne peut pas accepter que, au moment où nous parlons, l’autre partie avec le soutien de la communauté internationale essaie de changer la réalité sur le terrain sans aucun accord, unilatéralement et par la force. Peut-être que certains veulent profiter du fait que la Serbie attend des bonnes nouvelles en termes d’adhésion à l’union européenne.”

C’est ce lundi en effet que le ministre serbe des Affaires étrangères était à Bruxelles pour rencontrer le commissaire européen à l’Elargissement. Selon lui, la question de la reconnaissance de l’indépendance du Kosovo n’est pas un préalable imposé par l’Union européenne.