DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles peut une meilleure exploitation des ressources

Vous lisez:

Bruxelles peut une meilleure exploitation des ressources

Taille du texte Aa Aa

La population mondiale devrait atteindre les neuf milliards en 2050. Au rythme actuel de l’exploitation des ressources, il nous faudra alors deux planètes et demi. Pour encourager la transition vers une économie réeéllement verte, la Commission européenne a rédigé une feuille de route et espère mettre tout le monde d’accord sur les indicateurs et les objectifs d’ici 2013.

“ Actuellement, notre impression est qu’il y a énormément de connaissances, énormément d’expertise sur la table, mais nous n’avons pas définit la meilleure façon de mesurer l’usage des ressources “ , explique le commissaire Janez Potocnik.

L’Europe est le plus gros importateur de matières premières par personne. Le recyclage est donc une priorité. Umicore est le leader du recyclage des piles et emploie 14.000 personnes. A partir de déchets, la société fabrique des éléments pour l’industrie électronique.

“ Nous disposons d’une mine colossale que nous appelons la mine urbaine. Ce sont des matériaux et des déchets électroniques. Et il y a des métaux qui sont utilisés dans de très nombreux produits aujourd’hui. La feuille de route doit aussi étudier comment nous pouvons exploiter cette mine plus efficacement “ , insiste Tim Weekes, le chargé de communication d’Umicore.

Légiférer et encourager de nouveaux modes de production ne suffit pas, et la feuille de route cible un changement des comportements. Reste la question des taxes.

“ La Commission va devoir être très claire sur la façon dont elle va gérer les subventions néfastes à l’environnement, la façon dont elle va verdir les prélèvements fiscaux, la façon dont elle va faire évoluer sa gestion des déchets vers une société zéro déchet “ , martèle Pieter Depous du Bureau européen de l’environnement.

Bruxelles envisage de créer une plate-forme pour trouver des réponses en impliquant les gouvernements, les experts, les entreprises et la société civile.