DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les civils de Syrte appelés à fuir

Vous lisez:

Les civils de Syrte appelés à fuir

Taille du texte Aa Aa

Les combattants du CNT libyen sont aux portes de Syrte, la ville d’origine de Mouammar Kadhafi. Un quart de la population civile aurait accepté de quitter une zone sans eau ni électricité, assiégée depuis plusieurs mois. Des messages de l’OTAN sont diffusés en boucle pour prévenir les familles des bombardements imminents.

Autre bastion loyaliste, Bani Walid résiste encore. Les forces du nouveau régime sont à nouveau entrées hier dans la ville.

Tandis que la situation reste précaire sur le terrain, l’incertitude demeure sur le plan politique. Faute d’accord, l’annonce d’un nouveau gouvernement de transition a été reportée sine die.