DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les étudiants grecs contre l'austérité

Vous lisez:

Les étudiants grecs contre l'austérité

Taille du texte Aa Aa

En Grèce, les étudiants s’y mettent aussi… Contre les mesures d’austérité historiques décidées par le gouvernement, les élèves des écoles publiques ont défilé ce mardi dans les rues d’Athènes.

Réduction des dépenses oblige, seuls 3% du PIB ont été alloués cette année à l‘éducation.

“Notre vie est devenue un enfer, déclare cet étudiant. Il ya des gens qui sont licenciés dans nos familles ou ils sont mal payés, nous ne pouvons pas acheter certains produits de première nécessité comme la nourriture et l‘électricité. Puis l’année scolaire a commencé il y a une semaine et nous n’avons pas d’enseignants, nous n’avons pas de livres et ils ont dit qu’ils n’ont pas d’argent pour les imprimer.”

Et de fait, le ministère de l’Education a du graver des milliers de DVD pour remplacer les manuels scolaires manquants.

Suppression de postes d’enseignants, augmentation des frais d’inscription en fac, et un taux de chômage à 30% font que l’exode de la jeunesse a commencé :

“Tout le monde quitte le pays pour trouver du travail, témoigne une étudiante. Je ne sais pas si c’est la bonne solution, mais c’est un fait, beaucoup de gens le font, et il n’y aucune raison de revenir.”

“je veux aller à l‘étranger, déclare une autre, parce que je ne pense pas qu’il y ait encore un futur en Grèce. Donc je vais partir.”

Si sévères et cruelles soient elles, ces économies sont pourtant indispensables à l’octroi de nouvelles tranches d’aide financière à Athènes, pour, peut-être, lui éviter de se retrouver en faillite pure et simple.