DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une étude appelle au recentrage sur les activités bancaires de détail

Vous lisez:

Une étude appelle au recentrage sur les activités bancaires de détail

Taille du texte Aa Aa

Quelles sont les banques européennes qui s’en sortent le mieux ? Pour répondre à cette question, le CEPS a mené une étude. Le think tank en déduit que ce sont les banques de détail qui sont les plus performantes et les banques de financement de gros qui sont les plus exposées aux risques.

“ A mon avis, il ne faut pas pousser toutes les banques à suivre le business model des banques de détail. Elles doivent se recapitaliser. Notre étude montre aussi qu’il faut surveiller le secteur pour voir quand les problèmes arrivent “ , dit Rym Ayadi, l’une des analystes ayant mené cette étude.

Parmi les recommandations formulées, un recentrage sur les activités de détail comme les crédits aux ménages et aux entreprises, et plus de transparence sur l’exposition aux risques.

“ Les recettes découlant de cette analyse ne vont pas résoudre la crise actuelle “ , explique Carsten Brezski, économiste chez ING. “ Dans le secteur bancaire, je pense vraiment que c’est de davantage de capitalisation qu’il y a besoin, peut-être aussi de fusions et d’acquisitions, et d’une forme de restructuration du système bancaire européen. Les responsables politiques européens doivent vraiment montrer la voie, d’une part en excluant une sortie de la Grèce, d’autre part en décidant comment sauver la Grèce même si cela implique une sorte de restructuration de sa dette. “

L’Europe ne dispose pas de mois, et encore moins d’années, pour surmonter la crise. A ce stade, il ne lui reste que quelques semaines pour éviter le pire. Il est urgent que les dirigeants distinguent entre ce qui doit être fait maintenant et ce qui peut attendre.