DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le centre-gauche européen conteste l'austérité imposée à la Grèce

Vous lisez:

Le centre-gauche européen conteste l'austérité imposée à la Grèce

Taille du texte Aa Aa

Non à une austérité destructrice en Grèce. C’est l’appel lancé par les socialistes européens. Elus et experts de centre-gauche se sont réunis au Parlement européen, et tous partagent le même pronostic : les mesures imposées par Bruxelles et le FMI vont achever de miner l‘économie grecque.

“ Il faut restructurer la dette grecque “ , lance l’eurodéputé Liem Hoang Ngoc. “ Tout le monde est d’accord sur le fait que la Grèce n’arrivera pas à payer. Il faut annuler une partie de la dette. Il faut que le Fonds de stabilité financière voit sa mission étendue pour pouvoir recapitaliser les banques qui subiraient des pertes. C’est la ligne de conduite qu’aurait dû adopter le Conseil le week-end dernier. Il ne l’a pas fait. C’est irresponsable. “

Mais alors, quelle alternative à l’austérité ? C‘était le thème d’une table ronde. Pour l‘économiste allemand Eckhard Hein, la solidarité s’impose.

“ Ce dont la Grèce a besoin, c’est d’une sorte de Plan Marshall. Il peut s’agir d’investissements directs via la Banque européenne d’investissement. Il peut s’agir de fonds structurels et régionaux. Et il peut évidemment s’agir de crédits de la Banque centrale européenne. “

Pour éviter que le scénario grec ne se répète, l’Union européenne travaille sa gouvernance économique. Parmi les mesures sur la table, des sanctions pour les Etats qui ne corrigeraient pas leurs déficits excessifs.