DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Remue-ménage à New York sur le dossier "Etat de Palestine"

Vous lisez:

Remue-ménage à New York sur le dossier "Etat de Palestine"

Taille du texte Aa Aa

Les pressions s’intensifient sur les Palestiniens, deux jours avant la demande de reconnaissance d’un État de Palestine au conseil de sécurité de l’ONU.

Rien n’a filtré d’officiel de la rencontre entre le président français Nicolas Sarkozy et Mahmoud Abbas, hier.

Mais l’objectif de Paris serait d‘éviter une “épreuve de force qui nuirait à tout le monde” et de revenir aux négociations de paix.

Les Etats-Unis, par la voix du conseiller adjoint à la sécurité nationale de la Maison Blanche, ont répété qu’ils s’opposaient à l’action unilatérale des Palestiniens, qu’ils travaillaient avec hargne pour que toutes les parties impliquées comprennent qu’ils opposeront leur veto contre toute action au conseil de sécurité.”

Ben Rhodes a aussi déclaré que ce serait maintenant à Barack Obama d’expliquer directement la position américaine au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Les deux hommes doivent se rencontrer en fin d’après-midi.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, parti hier soir pour New York, va suivre le même parcours: consultation au plus haut niveau avec la France puis les États-Unis.

La Russie semble de son côté vouloir soutenir l’initiative palestinienne.