DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yémen : les combats font fuir le médiateur du Golfe

Vous lisez:

Yémen : les combats font fuir le médiateur du Golfe

Taille du texte Aa Aa

Les combats sont toujours très violents dans la capitale yéménite, Sanaa. Ils se sont, ce mercredi, concentrés dans le quartier qui abrite la résidence du vice-président du Yémen, qui dirige la pays depuis le départ pour l’Arabie Saoudite du président Ali Abdallah Saleh.

Au moins cinq personnes ont été tuées, ce qui porte à 81 le nombre de victimes depuis la reprise des violences dimanche.

Les funérailles d’une trentaine d’entre elles se sont déroulées sur la place du Changement à Sanaa. C’est là que fin janvier a commencé le mouvement de contestation du président Saleh.

Les insurgés, parfois lourdement armés, et rejoints par plusieurs hauts responsables militaires, se battent aujourd’hui contre l’armée régulière et les snipers.

La reprise des combats a entraîné le départ du médiateur du Golfe, censé ouvrir, avec le vice-président yéménite, des pourparlers pour une transition politique. Le dialogue devrait reprendre quand les conditions seront plus favorables.