DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

New York : un centre islamique ouvre ses portes en douceur

Vous lisez:

New York : un centre islamique ouvre ses portes en douceur

Taille du texte Aa Aa

A trois rues de Ground zero, le centre culturel musulman Park51 vient d‘être inauguré, sans bruit, sans cri, sans protestation.

Il y a un an, ce bâtiment était devenu celui de la discorde. L’idée de son implantation aussi près du lieu où se dressait les tours jumelles avait fait bondir, notamment les partisans de “Stop Islamization of America”.

C‘était l’idée de l’apparition d’une mosquée dans le quartier qui en avait choqué plus d’un.

Mais les responsables du projet ont eu des soutiens de poids: le maire de New York et le président des Etats-Unis ont défendu ce centre culturel musulman au nom de la liberté de culte.

Première exposition du lieu: 169 photographies de Danny Goldfield appelée “Les enfants de New York”.

Sharif el-Gamal, directeur et développeur du Centre communautaire musulman:

“Nous voulons servir les intérêts de New York, nous voulons servir chaque enfant et chaque citoyen de la ville de New York. Et cette exposition représentent ce que nous défendons: intégration, communauté et diversité”.

A terme, Park 51 devrait occuper 15 étages: plateforme interconfessionnelle, piscine, crèche pour les riverains, restaurant, auditorium de 500 places, le développeur voit grand. A ce jour, seules les salles de prières et d’exposition sont ouvertes.