DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Renfort de blindés à Jérusalem en vue du discours de Abbas à l'ONU

Vous lisez:

Renfort de blindés à Jérusalem en vue du discours de Abbas à l'ONU

Taille du texte Aa Aa

Etat d’alerte renforcé en Israël, à quelques heures du très attendu discours de Mahmoud Abbas à l’assemblée générale des Nations Unies.

22.000 hommes, plus des 2/3 de l’effectif total, ont été déployés dans tout le pays pour parer à d‘éventuels débordements à l’issue de la prière hebdomadaire.

Renfort de troupes en particulier en Cisjordanie occupée, où les brigades anti-émeutes sont préparées aux pires des scénarios.

Pas de quoi altérer l’enthousiasme des habitants de Ramallah, où des panneaux prônant un état palestinien libre et indépendant ornent les rues de la ville.

“En tant que peuple palestinien, on aimerait nous aussi disposer de notre propre état, comme n’importe quel autre peuple, juge cette habitante. Appeler à l’autodétermination est notre droit le plus légitime. Et chacun sait qu’Israël est l’enfant gâté de l’Amérique qui peut faire ce qu’il veut.”

Une ferveur qui ne fait pourtant pas l’unanimité. Cet habitant estime qu’il ne faut pas brûler les étapes.

“Nous n’avons pas toujours de réconciliation nationale, alors à quoi bon se rendre aux Nations Unies pour négocier, alors que nous ne sommes toujours pas parvenus à nous organiser nous-même ?”

Une chose est sûre, en cas de vote au Conseil de sécurité, la demande palestinienne sera rejetée en raison du veto américain. En attendant un accord, la France propose que l’ONU accorde à la Palestine le statut d’observateur, à l’image de celui du Vatican.