DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les violences s'aggravent encore au Yémen

Vous lisez:

Les violences s'aggravent encore au Yémen

Taille du texte Aa Aa

Malgré les appels à la trêve du président Saleh de retour au pays, des combats meurtriers font rage dans la capitale Sanaa.

Une quarantaine de personnes ont déjà été tuées samedi dans des affrontements opposants la garde républicaine, le corps d‘élite du pouvoir dirigé par le fils du président et la première division blindée ralliée à la rébellion.

La place du Changement, épicentre de la contestation a même été bombardée. Elle avait déjà été attaquée dans la nuit de vendredi à samedi.

“Le retour du président a aggravé la crise et renforcé les manifestations contre lui. Il a mis de l’huile sur le feu”, selon ce protestataire.

Les pro-Saleh dénoncent de leurs côtés l’attitude des insurgés.

“Le retour du président en ces temps difficiles nous galvanise. Les saboteurs ont provoqué une catastrophe pas seulement à Sanaa mais dans tout le pays”, explique ce pro-Saleh.

Ali Abdallah Saleh est revenu vendredi à Sanaa après trois mois de soins en Arabie Saoudite à la suite d’une attaque contre son palais présidentiel.