DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vladimir Poutine officialise sa candidature à la présidentielle russe

Vous lisez:

Vladimir Poutine officialise sa candidature à la présidentielle russe

Taille du texte Aa Aa

C’est le résultat d’un petit arrangement entre amis. Vladimir Poutine a mis fin à un faux suspense en annonçant sa candidature à la prochaine présidentielle en Russie lors d’un congrès de son parti à Moscou. Le premier ministre et le président russe échangeront leurs postes en cas de victoire en mars 2012.

Si l’homme fort du pays fait son retour au Kremlin, il faut s’attendre à une révolution, prévient l’un des leaders de l’opposition. “Ils ont proclamé un nouveau principe : d’abord celui du mépris pour le peuple et deuxièmement, le caractère inamovible des autorités,” lance Boris Nemtsov. “Je pense,” poursuit-il, “que cette façon de faire “Lukashenko-ise” la Russie. Poutine va devenir Lukashenko, puis Moubarak, puis Kadhafi. Malheureusement, la population ne peut rien faire pour s’y opposer, à part descendre dans les rues.”

Dans les rues, justement, la nouvelle candidature de Vladimir Poutine fait réagir. Ses partisans applaudissent, d’autres ne se font guère d’illusions. “Je suis totalement d’accord,” souligne un moscovite. “C’est quelqu’un de très bien, de sage; grâce à lui, la Russie ira mieux,” affirme-t-il.

“Je pense que notre vote ne compte pas, tout est décidé à l’avance,” estime une autre avant de poursuivre : “ces élections vont simplement se dérouler de la même façon qu’elles se sont déroulées avec Dmitri Medvedev.”

Si Vladimir Poutine l’emporte en 2012 – scénario très probable, en l’absence quasi-totale d’opposition -, il sera élu pour six ans contre quatre actuellement. Il pourrait même se maintenir jusqu’en 2024 s’il brigue un quatrième mandat. On voit mal aujourd’hui ce qui pourrait l’en empêcher.