DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les femmes pourront désormais voter en Arabie Saoudite, révolution ou ouverture en trompe l'oeil ?

Vous lisez:

Les femmes pourront désormais voter en Arabie Saoudite, révolution ou ouverture en trompe l'oeil ?

Taille du texte Aa Aa

Les femmes saoudiennes pourront voter et être élues en 2015 aux municipales. Une première historique mais elles ne peuvent toujours pas conduire.

Le roi Abdallah l’a annoncé hier à l’ouverture de la nouvelle session du Majlis al-Choura. Un conseil consultatif dont les membres sont désignés et où les femmes pourront également faire leur entrée à compter du prochain mandat dans quatre ans.

Une ouverture saluée par les militants de défense des droits de la femme :

“C’est une bonne nouvelle, surtout pour les femmes saoudiennes qui n’ont pratiquement aucun droit et je sais que certaines d’entres elles attendaient cela depuis longtemps. Lors des dernières élections municipales j‘étais à Riyad et l’une d’elles m’a dit:” Regarde, nous ne pouvons pas voter jeudi, mais nous allons voter la prochaine fois, et nous aurons des élues”, explique Yvonne Ridley, de l’Union internationale des femmes musulmanes.

Mais il reste encore un long chemin à parcourir. L’annonce du roi symbolise aussi les contradictions de ce régime autoritaire et conservateur. Les femmes doivent avoir l’autorisation d’un tuteur pour travailler, pour voyager ou subir des interventions chirurgicales.

Et l’Arabie Saoudite est le seul pays de la planète où elles ne peuvent pas prendre le volant. Défiant les autorités, certaines d’entres elles se sont filmées durant l‘été et ont publié des vidéos sur internet. Certaines ont été arrêtées, d’autres ont subi des violences et des menaces.

Ce qui montre bien selon cet analyste que les inégalités persistent : “Au début, j’ai cru que c‘était une blague, parce que dans une société comme l’Arabie saoudite, où personne ne peut faire de politique, la réalité c’est la dictature totale et donner le droit de vote aux femmes, à quoi ça sert ? Votez pour qui ? les exécutants du quartier qui n’ont aucun pouvoir”, ironise Massoud Shadjareh de la commission islamique des droits de l’Homme.

L’Arabie Saoudite reste isolée dans le monde arabe où le vote des femmes a progressé depuis quelques années.

Le Koweit est le dernier en date à avoir accordé ce droit. Les femmes y voté pour la première fois en 2006. Pour les saoudiennes, elles devront encore prendre leur mal en patience. Elles ne pourront se rendre aux urnes que dans quatre ans, en 2015.