DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La question palestinienne au Conseil de sécurité

Vous lisez:

La question palestinienne au Conseil de sécurité

Taille du texte Aa Aa

C’est un débat sous haute pression qui débute aujourd’hui sur la question palestinienne à l’ONU. Un débat qui pourrait durer plusieurs semaines, et même plus selon certains diplomates. Les 15 membres du Conseil de sécurité se réunissent pour examiner la demande qui a été déposée vendredi, comme le souligne l’ambassadeur du Liban et président en exercice du Conseil de sécurité, Nawaf Salam.

L’objectif de l‘émissaire palestinien est d’obtenir neuf des quinze voix du Conseil pour faire l’objet d’une “recommandation” à l’Assemblée générale des Nations unies. Riyad Mansour reconnaît “qu’il y aura d‘énormes pressions de la part de certains Etats sur les membres du Conseil de sécurité durant cet examen. Mais nous sommes certains d’avoir de nombreux amis au Conseil”, conclut-il.

Six Etats membres du Conseil ont donné leur accord de principe. La position des Européens reste incertaine, et les Etats-Unis promettent un véto.

Si la demande d’adhésion déposée par le Président Abbas n’aboutit pas, l’Autorité palestinienne pourrait s’adresser directement à l’Assemblée générale pour demander un statut d’Etat non membre, à l’instar du Vatican. 131 Etats y seraient déjà favorables, une majorité largement suffisante.