DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barroso se montre combatif face à la crise de confiance vis-à-vis de la zone euro

Vous lisez:

Barroso se montre combatif face à la crise de confiance vis-à-vis de la zone euro

Taille du texte Aa Aa

Son discours sur “l‘état de l’Union” était particulièrement offensif. Devant les députés européens ce mercredi à Strasbourg, le président de la Commission européenne a tenu à montrer qu’il n’avait pas perdu toute autorité sur les Etats membres. José Manuel Barroso a souligné que l’Union était confrontée “à une crise de confiance sans précédent depuis des décennies”. Cela vaut aussi pour la zone euro. “Pour que la zone euro soit crédible – et ce n’est pas seulement le message des fédéralistes mais aussi des marchés – nous avons besoin d’une réelle approche communautaire, a déclaré José Manuel Barroso. Nous avons besoin d’une réelle intégration de la zone euro, en complétant l’Union monétaire avec une Union économique”.

Le président de la Commission européenne a également prêché pour des mesures fermes afin de lutter contre la crise financière: “Durant les trois dernières années, les Etats membres de l’Union ont accordé des aides et offert des garanties au secteur financier pour 4.600 milliards d’euros. Alors, il est temps pour ce secteur d’apporter à son tour sa contribution à la société. C’est pourquoi je suis fier de dire qu’aujourd’hui la Commission a adopté une proposition de taxe sur les transactions financières qui, si elle est approuvée, pourra générer un revenu d’environ 55 milliards d’euros par an”. José Manuel Barroso, devant le Parlement de Strasbourg, a enfin appelé les 27 à s’entendre pour maintenir le programme européen d’aide aux pauvres. Sinon, il subira une réduction drastique dès l’an prochain.