DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bulgarie : les tensions ethniques se poursuivent

Vous lisez:

Bulgarie : les tensions ethniques se poursuivent

Taille du texte Aa Aa

Les protestations contre la corruption et contre des Roms n’en finissent pas en Bulgarie. La nuit dernière, quelques 2000 personnes ont participé à des manifestations dans une quinzaine de villes.

Ces tensions trouvent leur origine dans la mort accidentelle d’un jeune homme de 19 ans. Il a été renversé vendredi par un minibus conduit par un proche de Kiril Rachkov, un chef de clan rom.

Surnommé le roi Kiro, Kiril Rachkov est considéré comme un despote intouchable.

“Nous avons un Premier ministre pourri dans notre doux pays et notre ministre de l’Intérieur est un professeur de culture physique. Ils devraient quitter le pouvoir”, estime Petar, un manifestant.

Des élections présidentielles et municipales sont prévues le 23 octobre prochain. Certains experts estiment que la tension ethnique latente est utilisée par des partis politiques. D’autres soulignent un ras-le-bol généralisé face aux inégalités sociales et à l’inefficacité de la justice.

La police dit avoir arrêté la nuit dernière plus de 160 personnes. Une majorité d’entre elles possédait des engins explosifs ou des couteaux, selon le ministère de l’Intérieur.

Avec AFP et Reuters