DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : La troïka revient à Athènes avec huit milliards d'euros

Vous lisez:

Grèce : La troïka revient à Athènes avec huit milliards d'euros

Taille du texte Aa Aa

La troïka des créanciers revient à Athènes : c’est bon signe. Le retour des représentants de l’Union européenne, du FMI et de la BCE ouvre en effet la voie au versement d’une nouvelle tranche de prêt d’un montant de 8 milliards d’euros dont le gouvernement Papandreou a grandement besoin sous peine de faillite prochaine.

Les banques françaises sont en Europe les plus exposées à la dette publique grecque avec 42 milliards d’euros de dette détenue, devant les banques allemandes avec 18 milliards d’euros en portefeuille.

Le deuxième plan d’aide internationale à la Grèce, décidé le 21 juillet, prévoit près de 160 milliards d’aide au pays avec, pour la première fois, la mise à contribution du secteur privé, imposée par l’Allemagne.

Il prévoit une participation volontaire des créanciers privés à un échange d’obligations leur faisant perdre 21% de l’investissement initial des banques créancières.

Ceci dit, de fortes rumeurs de marché estiment à 50% la décote qu’elles devront subir pour que la dette de la Grèce soit suffisamment allégée.

Ces rumeurs ont été démenties à plusieurs reprises par le gouvernement grec.