DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Accord à Ghadamès entre Touaregs et autochtones

Vous lisez:

Accord à Ghadamès entre Touaregs et autochtones

Taille du texte Aa Aa

Après de violents affrontements le week-end dernier, les deux camps ont réussi à ramener le calme dans cette région libyenne, proche de la frontière avec l’Algérie.

Ce chef touareg en profite pour démentir vigoureusement toutes les rumeurs sur une possible cache de Kadhafi dans la région.

Cet accord a été signé sous l‘égide du Conseil national de transition qui tente de réunifier le pays.

L’enjeu c’est la formation du prochain gouvernement et la tenue d‘élections, les premières de l’après-Kadhafi.

Au sein du CNT, la position du numéro 2 Mahmoud Jibril semble de plus en plus fragile. Les islamistes lui reprochent de multiplier les déplacements à l‘étranger au détriment du travail de terrain.

Jibril a affirmé jeudi qu’il ne ferait pas partie du prochain cabinet. Une déclaration surprise qui a jeté un froid. Son départ ne devrait pas intervenir dans l’immédiat.

Le CNT a renoncé à former un nouveau gouvernement de transition avant que tout le pays soit libéré.

L’opposition islamiste bénéficie d’un soutien grandissant en Libye depuis le début de la révolte contre Kadhafi en février. Elle se dit prête à partager le pouvoir dans le cadre d’un Etat démocratique alors que plusieurs voix s‘élèvent pour dénoncer une éventuelle dérive.