Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Dernière Minute
  • Etats-Unis: Barack Obama a accepté la démission du secrétaire à la Défense Chuck Hagel
  • Nucléaire : l’Iran va bénéficier d’un dégel de ses avoirs de 700 millions USD/mois (Londres via AFP)
  • Iran/nucléaire : pas d’accord lundi, délai repoussé au 30 juin 2015 (Londres via AFP)

Nouveaux témoignages accablants pour le médecin de Michael Jackson.

Selon les pompiers arrivés sur les lieux quatre minutes après l’appel du docteur Murray, le chanteur semblait déjà mort lorsqu’ils sont intervenus. Pire, le médecin aurait dissimulé l’addiction de son patient au propofol, un puissant anesthésiant.

“Est-ce que le docteur Murray a mentionné avoir administré du propofol à Michael Jackson ?” a demandé la procureure.

“Non”, a répondu le pompier Richard Seneff.

“Conrad Murray a-t-il prononcé le mot propofol sur place en votre présence ?”

“Non.”

Conrad Murray admet avoir administré du propofol au chanteur le matin du 25 juin 2009 mais nie tout surdosage.

Jugé pour négligence, le docteur Murray risque 4 ans de prison. Il pourrait aussi être radié de l’ordre des médecins.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :