DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Restaurer une synagogue de Tripoli : le rêve d'un exilé juif libyen devient réalité

Vous lisez:

Restaurer une synagogue de Tripoli : le rêve d'un exilé juif libyen devient réalité

Taille du texte Aa Aa

Faire table rase du passé et construire l’avenir. C’est le rêve de ce juif libyen, exilé durant 44 ans. Il est revenu dans son pays natal avec une obsession : restaurer cette synagogue de Tripoli.

C’est en 1967, après la guerre des Six-jours, que David Gerbi a fui la capitale libyenne avec sa famille, direction l’Italie. Deux ans plus tard, Mouammar Kadhafi expulsera du pays le reste des 38 000 Juifs.

“Kadhafi a essayé de nous rayer de la mémoire libyenne. Il a essayé d‘éliminer la langue berbère, il a essayé d‘éliminer la religion juive. Il a même détruit des mosquées à Misrata et ailleurs. Moi, je veux restaurer cet héritage, je veux donner une chanche aux Juifs libyens de rentrer”.

La plupart des synagogues de Tripoli ont été détruites ou transformées en mosquées. En donnant une seconde vie à celle-ci, David Gerbi espère en faire un symbole de réconciliation entre Libyens juifs et musulmans.