DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Déficit : la Grèce redresse la barre sans atteindre l'objectif

Vous lisez:

Déficit : la Grèce redresse la barre sans atteindre l'objectif

Taille du texte Aa Aa

Les autorités grecques ont donc confirmé que l‘économie du pays n’atteindra pas l’objectif de réduction du déficit budgétaire fixée en juin pour 2011. Ceci dit il faut noter que le gouvernement a redressé la barre par rapport au dérapage constaté en septembre par ses créanciers après l’introduction de nouvelles mesures d’austérité.

Le déficit public de la Grèce sera ramené à 8,5% du PIB fin 2011 contre 10,5% en 2010. Ce déficit reste supérieur à l’objectif de 7,6% fixé initialement, mais il est meilleur que la projection faite début septembre par les experts de la troïka des créanciers d’Athènes qui s‘établissait aux alentours de 9,5% du PIB.

“Ce déficit c’est un important changement par rapport à l’objectif initial qui était de 7,6%, explique Nikos Kristodoulou, analyste chez Merit Securities. La récession se creuse en Grèce en ce moment et on pourrait avoir une récession l’année prochaine et plus importante elle sera, plus important sera le déficit budgétaire”.

La poursuite de la contraction de l‘économie grecque c’est une des conséquences de la baisse de la consommation privée qui devrait chuter de 6% en 2012, à cause de la réduction des revenus et de l’augmentation du chômage qui touchera selon les prévisions gouvernementales 16,4% de la population active l’an prochain.