DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le mouvement anti-Wall Street s'étend

Vous lisez:

Le mouvement anti-Wall Street s'étend

Taille du texte Aa Aa

Le mouvement “Occupons Wall Street” prend de l’ampleur et rêve de mobiliser l’opinion publique américaine.

A New York, ce dimanche, près de 800 personnes se sont encore réunies aux abords de Wall Street, tout en dénonçant les effets de la crise financière. Ils fustigent la Réserve fédérale et notamment la banque Goldman Sachs mise en cause pour son rôle dans la crise des “subprime”.

“La cupidité a tué le rêve américain” pouvait-on lire sur une affiche.

“Notre but est de diriger l’attention vers les injustices considérables qui sont commises à travers notre pays en ce moment, vers la collusion entre les intérêts collectifs et les intérêts politiques”, expliquait un manifestant.

“J’espère que ce mouvement continuera jusqu‘à ce que l’opinion y fasse attention. Quelques médias y ont prêté attention, mais il faut qu’on en parle en première page,” insistait une manifestante au micro de la chaîne de télévision chinoise CCTV, qui accorde de l’intérêt à cette manifestation..

Le mouvement anti-Wall Street a touché plusieurs villes américaines, comme Los Angeles ou Boston.

Samedi 700 personnes ont été arrêtées à New York pour avoir bloqué la circulation. La plupart ont été libérées le lendemain. Ce mouvement, qui s’inspire des indignés espagnols et des révoltes arabes, a été lancée le 17 septembre.

Avec AFP et Reuters