DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les alertes enlèvement sur Facebook

Vous lisez:

Les alertes enlèvement sur Facebook

Taille du texte Aa Aa

Les “alertes enlèvement” vont être étendues au réseau social Facebook. C’est ce qu’a annoncé le garde des sceaux, Michel Mercier.
Le ministère de la justice et le réseau social vont signer mardi 4 octobre, un partenariat officiel. En cas d’alerte, toutes les personnes volontaires pour participer au dispositif verront un message “alerte enlèvement” publié sur leur mur.

Cette annonce fait suite à la première utilisation d’applications spécifiques pour téléphones mobiles le 18 septembre dernier lors de l’enlèvement de deux petites filles à La Flèche. Ces applications, développées à l’initiative de la Fondation Casques rouges, sont disponibles sur iPhone, Blackberry et Android depuis 2010.

Nicole Guedj, ancienne secrétaire d’état aux victimes et présidente de la Fondation Casques rouges est à l’initiative du dispositif “alerte enlèvement”. Elle s’est toujours déclarée en faveur d’un élargissement du programme aux nouvelles technologies. En mai 2009, suite au rapt d’une petite fille, elle avait créé un groupe Facebook “Alertes enlèvement”, aujourd’hui disparu mais qui a compté jusqu’à 260 000 membres. Dans un article du Figaro daté du 28 février 2011, elle avait déclaré : “Un partenariat avec Facebook serait utile. Il faut utiliser toutes les nouvelles technologies pour faire barrage aux ravisseurs”.