DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rétromachine : fin de partie pour Milosevic

Vous lisez:

Rétromachine : fin de partie pour Milosevic

Taille du texte Aa Aa

Le 6 octobre 2000 le président de ce qui était encore la République Fédérale de Yougoslavie, Slobodan Milosevic, reconnaît publiquement sa défaite face à Vojislav Kostunica, son opposant à l’élection présidentielle qui s’est tenue le mois précédent. Cette défaite marque officiellement la chute de l’homme qui a mené la Yougoslavie à son violent éclatement. Il a été accusé par un tribunal des Nations unies d’avoir commis des crimes de guerre et crimes contre l’humanité pendant cette période. Après avoir été président de la République de Serbie pendant deux mandats à partir de 1989, il prend la présidence de la République Fédérale de Yougoslavie en 1997. Il se présente à sa propre réélection le 24 septembre 2000 mais arrive second après Kostunica. La commission électorale de l’Etat déclare que Kostunica a manqué de peu les 50% de voix nécessaires pour élection sans second tour. Mais de nombreuses voix font état d’irrégularités électorales. S’en suivent plusieurs jours de manifestations dont une gigantesque le 5 octobre à Belgrade. Quelques centaines des milliers de manifestants se précipitent dans les bâtiments de la télévision publique et du parlement. Lorsqu’il devient évident que la police et l’armée n’interviendront pas, Milosevic annonce publiquement qu’il se retirera le lendemain.
En 2001, Milosevic est déféré au Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougolavie de La Haye pour crimes de guerre. Il meurt en prison en 2006 avant qu’un verdict ne puisse être rendu.

D’autres 6 octobre : sortie du premier long-métrage parlant, Le chanteur de Jazz (1927) ; Tchang Kaï-chek devient le président du gouvernement central de Chine (1928) ; le président égyptien Anouar el-Sadate est assassiné (1981).

Né(e)s un 6 octobre : l’architecte français Le Corbusier (1887), le pilote français Roland Garros (1888), l’actrice française Jacqueline Bouvier, veuve de Marcel Pagnol (1926), le chanteur français Dominique A (1968).