DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Apple : Tim Cook déçoit

Vous lisez:

Apple : Tim Cook déçoit

Taille du texte Aa Aa

Le nouveau PDG d’Apple Tim Cook a reçu un accueil plutôt froid lors de sa présentation de la dernière version du très populaire iPhone.

Essayer de remplacer le charismatique Steve Jobs, malade, est une tâche très ingrate et la présentation d’un nouvel iPhone 4s au lieu d’un iPhone 5 très attendu n’a pas aidé le nouveau PDG à relever le défi. Beaucoup s’attendaient à un nouvel appareil plus fin avec un écran plus grand. Aussitôt après l’annonce, le cours des actions Apple a chuté de 5% avant de remonter au cours de la journée pour finir à -0,6% à la clôture.

L’iPhone 4s comporte toutefois des avancées notables, notamment la possibilité d’envoyer des messages par commande vocale grâce à la technologie “Siri” que propose déjà son concurrent Google avec son système Android. Certains analystes prévoient qu’Apple va rendre la technologie “Siri” plus pratique mais reste à voir si les consommateurs seront d’accords avec ce point de vue. L’autonomie de la batterie a aussi été rallongée et les performances de l’appareil photo améliorées.

Pour sa première “keynote” en tant que PDG, Tim Cook s’est retiré dans l’ombre lors du point culminant de la présentation, laissant le chef du marketing montrer et présenter le nouvel iPhone 4s au monde entier. D’après certains experts, cela serait le signe d’une nouvelle stratégie. Apple chercherait à se présenter comme une équipe et non plus comme l’entreprise d’une seule star comme au temps de Steve Jobs.

Le retard de la sortie de l’iPhone 5 arrive dans un contexte de concurrence tendu pour Apple. Les concurrents rattrapent peu à peu la firme de Cupertino. Samsung, par exemple, progresse bien plus vite qu’Apple sur le marché du téléphone mobile avec 17,8% de parts de marché quand Apple en compte 18,4%.

Le coût est l’un des facteurs centraux dans la guerre pour la suprématie sur le marché des téléphones mobiles. Avec l’iPhone 4, Apple se donne les armes pour lutter avec les prix les plus bas. Le 4s sera disponible au prix de $199 soit 150€ environ, et fera chuter le prix de l’iPhone 4 à $99. Les modèles 3GS plus anciens pourront ainsi être offerts gratuitement aux utilisateurs s’engageant pour des abonnements longue durée, faisant potentiellement accéder des milliards d’utilisateurs des marchés émergents aux produits Apple.

La marque à la pomme n’est pas au bout de ses peines pour autant et risque de faire face à des ennuis juridiques. En effet, Samsung a annoncé ce mercredi matin qu’il allait tenter de faire interdire la vente des iPhone 4s en Italie et en France pour violation de brevet technologique.